Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1460 - Les Mandarines séchées

Publié le par Arthémisia

 

11-04-11-Les-Toits-aux-mandarines-sechees-001.jpg

 

 

En fuite, il fallait accrocher son regard, ancrer son corps pour éviter la dérive, peut-être s’écorcher un peu au nouveau, à la suie, au ciel, parmi l’étain éteint, et la rouille riante, survoler les toits têtus, les chapeaux aux allures de fleurs, sauter d’une arrogance à une autre, d’une individualité à une autre, se faire un nouveau champ d’action, rouge, orange, et rouge, encore.

Au loin, non : un gris verdâtre, vertical, qui sonne.

Et là sur l’aile, les doigts verts et griffus qui nous ancrent derrière la fenêtre, au bureau.

Et quelques mandarines séchées.

Pour ne pas sauter tomber dans le vide.

 

© Arthémisia – 06/11

Merci Thomas.

 

Avec : Toits aux mandarines séchées  © Arthémisia - Feutre - 04/11

(Premier croquis de la vue de la loggia de mon nouveau chez moi.)

Commenter cet article

Christophe 03/08/2011 22:29



Sacrée trouvaille que ces mandarines... ! Peut-être le hasard, mais si elles n'avaient pas été là, incongrues, le dessin des toits aurait semblé bien banal (même si ce dessin démontre une sacrée
patte...)


J'adore le texte, libre, comme une évasion, comme ce regard par cette fenêtre, tellement plein d'espoir...



Arthémisia 03/08/2011 23:24



Oh! ce dessin n'est qu'un gribouillage au feutre dont le sujet me tendait les bras car c'est la vue que j'ai de la baie vitrée à côté de mon bureau.


Les mandarines sont posées sur l'appui de la fenêtre et bien sûr il était absolument obligatoire qu'elles entrent dans le champ du dessin même si elles ne sont pas du tout là où je les ai
placées.


Tant pour le dessin que pour l'écrit, ce paysage récent dans ma vie (je n'ai emménagé dans cet appartement qu'en février) a très vite était une source d'inspiration ...et l'est encore
aujourd'hui car j'ai entrepris toute une déclinaison à partir de ces toits en utilisant divers matières, en épurant et en allant autant que possible vers des productions quasi
abstraites.


 


Tu en trouveras (en autres) quelques unes dans la catégorie "tout moi"..."quelques travaux personnels" dans la partie supérieure gauche de ce blog....mais tout n'y est pas, loin s'en
faut!


Bonne balade et merci de tes mots encourageants.


 


Arthémisia


 



Versus 28/06/2011 02:37



Rassurez-nous, le vide est entremetteur ! Il peut être un point d' équilibre. Un encrage, la gravure, ce qui fait tenir l' entaille, la morsure de l' eau-forte, la
roulette du hasard...La fatigue en somme d' entamer sa nuit, après l' autre nuit. La main dans la main.



Arthémisia 28/06/2011 06:07



D'autant que là il s'agit d'un vide habité par une foule d'attrapeurs de regard, de pièges d'a(e)ncrage dans la vie, dans la vue.



kl loth 28/06/2011 00:38



Beau croquis aux mandarines excentrées… touches de couleur…



Arthémisia 28/06/2011 06:05



oh...c'est juste le gribouillage d'une urgence!