Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1535 - La Poulette

Publié le par Arthémisia

 

http://www.leprogres.fr/fr/images/A72A8830-475F-47AF-921A-4AD4AF492425/LPR_03/gala-chicken-and-gala-coop-de-laura-lima-a-l-usine-t-a-s-e-photo-philippe-juste.jpg

 

 

J’ai quitté ma peau. Elle était trop verte. Trop sableuse.

Tu ne vas pas me reconnaître.

Tu as essayé de me tuer. Loupé !

Tu vois je continue de vivre : c’est pire…

 

Toute ressemblance avec la réalité est probablement fortuite. Mais qui sait ?

 

© Arthémisia – oct 2011

 

Avec : Gala Chicken and Gala Coop -  Laura LIMA à l’Usine T.A.S.E.

Volailles et plumes synthétiques

Exposition Une terrible Beauté est née - Biennale de Lyon- jusqu’au 31/12/2011

 Photo Philippe JUSTE

Commenter cet article

max 31/10/2011 11:58



Cette tendresse partagée est particulièrement touchante... Envie de lui dire : Merci.


 


smouaxi !



Arthémisia 31/10/2011 12:07



Elle n'est qu'un élément qui devrait être normal dans toute vie.


Reçois la aussi.


A.



max 27/10/2011 20:59



Tendresse*


 


max



Arthémisia 27/10/2011 21:13



Je reviens de l'hôpital. Heureusement qu'émetrice et réceptrice sont sur la même longueur d'ondes.


Il n'y eut pas de caresses dans le sens du poil; juste des caresses, toutes nues et toutes crues (dans les 2 sens du terme).


 


Tu interpréteras ça comme tu voudras.


 


Smouics.


Arthi



max 27/10/2011 17:30



Un Jour est, où l'on sait que l'on ne sera pas profondément compris.


Ce même Jour, on accepte la relation(?) unilatérale.


Toute interprétation de ces mots serait erronée...



Arthémisia 27/10/2011 20:46



Je n'interpréterai pas.






max 27/10/2011 12:08



Au récepteur, évidemment !



Arthémisia 27/10/2011 12:18



Ce n'est pas une évidence pour moi, en tout cas pour un dialogue porteur de sens.



max 27/10/2011 12:00



Une seule réponse possible : celle qui "conviendra".



Arthémisia 27/10/2011 12:04



A l'émetteur?


Au récepteur?


Ou aux deux?



max 27/10/2011 08:40



Presque sans doute devrait-on toujours se taire, et caresser dans le sens du poil...


Y compris en ce lieu...



Arthémisia 27/10/2011 09:03



Non, Max! Simplement écouter et être écouté.



Enki 26/10/2011 18:36



La renarde va se pamer devant 1 aussi beau ramage ..



Arthémisia 26/10/2011 21:23



Et le renard?Trop occupé avec ses raisins?!!


 


Bienvenue chez moi Enki. Et merci de vous être inscrit à ma news letter.


Arthi



max 26/10/2011 18:35



"Ce n'est pas le plumage qui est important, c'est ce qui est à l'intérieur de soi !"


 


Presque sans doute est-ce ce qui devrait-être... Mais, objectivement, qu'en est-il vraiment ?


Une chose est "le dire", une autre est "le vivre"...


Le regard des autres ne nous importe-t-il pas ? Pas moins celui que nous portons sur nous-même. Les apparences décident de l'aimance, et inversement C'est
ainsi...


Bien avant la pureté du coeur ou de l'esprit, importe ce qui "séduit".



Arthémisia 26/10/2011 21:22



ET ce qui séduit, es -tu vraiment sûr que ce ne puisse être autre chose que l'apparence?


Je pose le problème inverse aussi : es-tu sûr que ce qui ne séduit pas, ne peut être que physique?


A méditer....


Moi, j'ai ...une ...réponse personnelle. Mais je ne la sais pas universelle.


 



max 26/10/2011 17:31



Beau jour, dame Arthi.


 


M'est avis que la poulette, là, dans son déguisement, elle en fait un peu trop.


(Y'a des gens comme ça ...)


Franchement pas très sexy la volaille... (Il est vrai qu'il en faut tous les (é)goûts.)


Pour ce qui est dans la Genèse... je me pose une question de la plus haute importance : Yavhé-t-il des gallinacés dans le Jardin d'Eden ? Quelqu'un sait-il ?


Merci...


 


Affectueusement...



Arthémisia 26/10/2011 17:33



Les animaux existaient, alors pourquoi pas les poulettes?!!!


 



Monelle 26/10/2011 16:39



Ce n'est pas le plumage qui est important c'est ce qui est à l'intérieur de soi !


Bonne fin de
journée - Monelle



Arthémisia 26/10/2011 16:42



Il peut en être le vecteur...pour les aveugles!


Merci de ta visite Monelle.


 



Suzâme 26/10/2011 12:44



Bonjour Arthi,


S'il faut être capable de tout pour exister. C'est de la survie. Mais on dit dans certains poulaillers que choisir son look, c'est exister. Ce qui m'interroge dans la tendance du dénuement ou du
plumage, c'est tout simplement, trop simplement, est-ce qu'on garde notre âme après toutes ses manipulations technologiques, esthétiques et parfois artistiques ? Bisous. Suzâme



us 26/10/2011 12:54



Bonjour Suzâme,


Mon avis est que le vêtement reste un déguisement de l'âme (sur-vie, écris-tu!) : si aujourd'hui je me parre de plumes toutes plus criardes les unes que les autres, c'est peut -être pour
revendiquer un droit de regard, je veux dire, un droit d'être regardé(e) (métaphoriquement bien sûr) ...autant dire de ne pas être rangé(e) dans le placard dans le rayon grisaille.


 


Et puis bien sûr, la parure reste aussi un réconfort de l'âme (je ne me range pas moi-même au fond du placard) , quand le corps (coeur?) désem-paré, mis à nu, fragilisé, a besoin de couleurs joyeuses...Chronothérapie?


 


Et on pourrait poursuivre par ça ...par exemple !


Belle journée.


Arthi



Elo 26/10/2011 12:38



Je ris jaune... bisous



Arthémisia 26/10/2011 12:45



Et moi je ....caquette!



Lucien 26/10/2011 08:52



Faut-il vraiment quitter sa peau pour s'abriter derrière un masque ? ou bien est-ce Gen. 3, 7 : "Et leurs yeux se sont ouverts
aux deux / et ils ont su qu'ils sont nus / eux" ?



Arthémisia 26/10/2011 09:38



Sans aucun doute la Génèse mais....transformée...


Et ses yeux se sont ouverts au un


et elle a su qu'elle était nue


elle.


 


...Et puis  aussi le droit de la joie, du sourire, de l'a-musement, ..de la vie.


Alors une mue, peut-être?



tilk 26/10/2011 01:13



de l'humour?...ou plus ?...


besos


tilk



Arthémisia 26/10/2011 09:35



Plus...