Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

741 - Vous la connaissez?

Publié le par Arthémisia

 

La femme en pantalon de lin blanc

La femme en petite robe noire

La  femme maquillée de gris sombre

La femme aux ongles pales et aux lèvres de lune

La femme Ivoire de Balmain

La femme un livre à la main

La femme un 9B en bouche

La femme nue sous ta chemise

La femme au collier de graines rondes

La femme en talons hauts

La femme qui peint avec les mains

La femme qui pleure devant ses ans

La femme qui danse sans savoir

La femme de Tom, de Francis, de Marcel

La femme aux longues mains

La femme qui boit son 4ème café dans son bain

La femme au cercueil de papier

La femme en paréo orange...

Vous la connaissez, vous ?

Vous la connaissez,

La femme?

Copyright © Arthémisia - août 2008

Avec : Jan FABRE - Quando l'uomo principale è una donna. (Le modèle s’appelle Lisbeth Gruwez)

Commenter cet article

Ut 12/08/2009 12:04

Oui, mais justement: il faut regarder là où suggèrent tes mots: les pieds dans les talons, la bouche derrière la lune, les gestes (ah les gestes des femmes!) derrière les tenues ou la pose...........Le truc qui tremble là, derrière le regard........... :)

Arthémisia 12/08/2009 19:06



Le truc qui tremble...c'est tout à fait ça, cette plus importante porte de la connaissance, celle à laquelle peu frappent.
Par peur, par ignorance, par égoisme, par fierté, par je m'en foutisme. Et par niaiserie, surtout.



Ut 12/08/2009 09:43

J'aime comme tu dis les femmes.....

Arthémisia 12/08/2009 11:57



La femme...mais au fond je la crois prétentieusement assez universelle celle-là!



Philip 31/08/2008 23:32

Très belle évocation de la Femme...J'aime beaucoup ce style.Te lire est un plaisir très ... suggestif.Bonne reprise.Philip

Arthémisia 31/08/2008 23:36



tout de même un peu ......ciblé.......!
merci et belle nuit
Bises
ARthi



iskander 29/08/2008 19:52

je ne la connais pas... encore... assez.tres impressionnantes chorégraphies que celles de Lisbeth Gruwez.

Arthémisia 31/08/2008 21:28



Malheureusement dans mon bled réac. je ne suis pas prête de la voir!



Paco 27/08/2008 23:20

La connaissez-vous la femme si belle de toutes ses années.La femme relief d'ombres et de lumières.La femme source, la femme soif.La femmePaco

Arthémisia 28/08/2008 06:17



Je te souhaite de connaître la femme que tu décris, Paco, et de t'y abreuver.
Bises
Arthi



o 27/08/2008 22:59

Mais oui je la connais, ma belle, avec ses talons hauts et son écharpe orange, nue en string sous sa chemise.... mais je ne dirais rienbises

Arthémisia 28/08/2008 06:14



Rires!
Tu me fais penser à ces petits singes asiatiques qui se bouchent les yeux, les oreilles et la bouche, emplis de leurs secrets si bien gardés!
Plein de bises mon O.
Arthi



@nn@ 27/08/2008 21:00

Et bien moi, plus que votre femme pub de chez lesieur, je préfère celles de chez Doveque ce soit au niveau du corpshttp://blogues.cyberpresse.ca/hetu/wp-content/uploads/2008/05/dove.jpgque du visagehttp://www.lejoursanspub.fr/blog/images/dove.jpg

Arthémisia 27/08/2008 21:35



Jan Fabre est un plasticien pas un publicitaire. La démarche est très différente.
Ce n'est pas pour autant que je trouve  les femmes de Dove laides. Elles sont d'ailleurs splendides : de très fortes personnalités qui disent sur une vie.



catherine 27/08/2008 13:07

Oui je la connais, cette femme...Elle est en moi, elle est en toi.Pardonnes moi de mes visites moins fréquentes Arthi mais en ce moment, je n'ai pas trop l'esprit "blog"ni mème poésie...mais tu restes dans mes pensées, petite soeur.je t'embrasse

Arthémisia 27/08/2008 13:45



Aucun problème Catherine. Moi aussi, je suis très très peu disponible en ce moment. Ca ira mieux en Septembre.
Bises
arthi



Quando l'uomo principale è una donna. 27/08/2008 10:16

Il faut du temps, un certain rapport au temps pour connaitre la femme comme la connaissait ceux du temps de la bible. Ors nous vivons l'époque la plus résolument détournée de ce temps-là...La femme n'y serait pour rien ?

Arthémisia 27/08/2008 13:40



Il faut peu de temps pour la perdre. Et elle n'y est pour rien....



Désirée 27/08/2008 08:12

"La femme qui pleure devant ses ans"...et pourquoi diable? N'y a t'il donc que la jeunesse qui soit belle? Ou c'est autre chose de moins trivial, le sentiment du temps perdu peut-être? Je ne sais pas pourquoi je pense à Avedon, les portraits de personnes aux visages ravinés. Je ne vois que le regard dans ces visages. Et leurs rides, je les trouve très belles. Mes canons de beauté sont peu commun j'admets... ;)

Arthémisia 27/08/2008 08:22



J'ai les mêmes que toi...mais ce qui est très perturbant c'est que nous sommes peu nombreux à les avoir.
Comment faire fi de toutes les plastiques étalées sur les murs, les écrans et se retrouver lamentables face à la glace? tu as un truc, toi? Moi pas....

De plus je crois aussi que l'age n'induit pas que le perte d'une certaine beauté mais surtout pour bcp l'arrivée d'une lucidité plus grande, d'une perte des illusions, d'une prise en compte du
vécu qui a tendance à nous faire moins croire (en nous et en les autres) .

A moins d'une étincelle merveilleuse (pour ne pas dire miraculeuse!) l'age c'est aussi la perte de la spontanéité de l'enfance, du regard joyeux, c'est pour ce que j'en constate autour de moi,
rentrer dans le rang, accepter l'oubli (voir le dénigrement) parce qu'on a fait son temps, être sage, discipliné, ne pas faire de fausse note, servir d'exemple...tendre à une perfection
sclérosante et mortelle.




autreregard 27/08/2008 07:54

Et toi tu la connais ?

Arthémisia 27/08/2008 07:56



J'essaie, oui!