Overblog Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

359 - Les Chemins qui ne mènent nulle part (9)*

Publié le par Arthémisia

 

 
 
 
Chapitre 9 :
Le papillon
 
 
            A. appliqua ses phalanges sous les yeux de M. et le papillon de ses mains déployées, dans un geste d’une infinie douceur, y effaça la pluie de son âme.
           
Le ciel se rétrécit alors jusqu’à son sexe.
Ses doigts y reproduisirent ce geste d’ouverture, écartant les ailes de ce sphinx qui s’ouvrirent comme au sortir d’un cocon, pour découvrir un petit animal luisant et couvert de rosée.
            La bouche de A. s’en empara.
 
Copyright © Arthémisia - avril 2007
 

Commenter cet article

Frederique 23/05/2007 17:52

Tardivement je viens respirer, inspirer, aspirer, les couleurs de l'âme de l'un fondent dans l'antre de l'autre.Décidément une imagination fertile engendrée par une force inouie d'une envie. Enfin a mon avis.

Arthémisia 23/05/2007 17:55

je respecte totalement ton avis....
bises
Arthi