Overblog
Suivre ce blog
Editer l'article Administration Créer mon blog

1228 - Les âges nus (Oceano Nox - 3)

Publié le par Arthémisia

...C'est la suite de Ça ...

 

 

http://belcikowski.org/la_dormeuse/images3/maar_coquillage.jpg

Il se sentit monter aussi vite que dans un ascenseur. Lui, qui ne connaissait de la terre que son horizontalité, se figea dans ses enroulements pour éviter un haut le cœur.


Et puis soudain, un parfum de fleurs poudrées.


Trop curieux, il sortit la tête, sa petite tête rose, ses bras, ses jambes fines et tendit le museau et les yeux.


Il la rencontra.

Elle le regardait.


Ils furent soudain deux, rien que deux.

Le sable voyageait dans d’autres espaces. La plage démissionnait. La mer sombrait dans son lointain et le ciel avalait la dernière gorgée de son lait.


 

Le petit casque rond s’adonna au parfum des fleurs poudrées.

 

Un soleil hétérodoxe forma sa mandorle autour d’eux.

Un chant venant d’on ne sait où, s’éleva tel un psaume.

 

Les âges étaient nus. Premiers. Religieux.

 

Elle lui envoya un baiser, le déposa avec une infinie délicatesse dans son mouchoir et le glissa dans sa poche.

  


Copyright © Arthémisia – juillet 10

 

 

...La suite (et fin) est là....

Avec : Sans Titre - Dora MARR - 1934

 

 

 

 

Commenter cet article

Servanne 17/07/2010 19:52



C'est beau ...


Juste aux confins du surréalisme ...


Bisous poudrés à la rose Servanne :)



Arthémisia 18/07/2010 00:41



border line?



juliette b. 17/07/2010 09:41



délicate image troublancte,


troublante et délicate rencontre



Arthémisia 17/07/2010 11:04



La coquille est porteuse de mémoire. C'est un endroit de connaissance, de savoir.


Peut-être autant que le creux de la main?



la vieille dame indigne 14/07/2010 12:50



C'est cro mignon, un brin esthétisant et tout à fait décalé à la manière Arthi...;)



Arthémisia 14/07/2010 20:26



hum...attendons la fin pour le décalage.



Stellamaris 14/07/2010 12:29



Toujours un superbe poème en prose ... Toute mon amitié.



Arthémisia 14/07/2010 20:25



Ce n'est que la suite d'une petite histoire de rien du tout.


amitié également, Stellamaris.


Arthi